Consultez le numéro 8 de Citronium

1. EDITORIAL


LE DEBRIEF

L’édito de la semaine par Eric Dupin


Le RGPD, combien de divisions ? Fidèles à leur obsession de protéger les citoyens un peu naïfs et peu au fait des méthodes des méchants GAFA qui exploitent abusivement toutes nos données personnelles, les technocrates de l’Union Européenne ont accouché du RGPD le 25 mai dernier, après deux années de gestation. Si ce nouveau règlement est paré des meilleures intentions et était probablement  indispensable dans la jungle qu’était devenue la quête du nouveau pétrole que sont les données personnelles, force est de reconnaitre que le résultat ressemble plutôt à une bonne grosse usine à gaz. Une usine à gaz qui, non contente d’être un cauchemar pour les TPE et les PME européennes (mais pas pour Google ni Facebook, qui étaient pourtant les premiers visés), tourne aussi à la mauvaise blague pour ceux qu’elle est censée protéger, à savoir les internautes comme vous et moi.
Des internautes qui depuis quelques semaines n’ont jamais reçu autant d’emails non sollicités de la part d’entreprises dont ils n’avaient jamais entendu parler… avant le RGPD.

LA GROSSE INFO


L’iPhone X en haut du podium

L’iPhone X semblait assez mal parti. Trop cher, un positionnement étrange qui se cannibalise avec l’iPhone 8, un écran fragile… Les premières informations sur les ventes laissaient penser à un gros échec en cours, et nous avons aussi sur Presse-citron publié notre lot d’articles pointant ce flop. Mea culpa : quelques mois plus tard, il semblerait que les ventes ne se portent pas si mal puisque sur le premier trimestre 2018, l’iPhone X a été le smartphone le plus vendu au monde avec 12,7 millions d’exemplaires vendus, selon le classement réalisé par l’institut IHS Markit.

LES RESTES DE L’INFO


Facebook ambitionne d’analyser le mouvement des yeux
En Belgique, première condamnation d’un « anonyme » pour harcèlement d’une femme sur Twitter
Mobile : la fin du roaming en Europe a fait exploser les usages
Immatriculations : petit mois de mai pour la voiture électrique

GRAND FORMAT


Diversité : quand les entreprises de la tech prennent leur temps

Par Louise Millon

Cette semaine, Google a dévoilé un rapport annuel portant sur la diversité dans son entreprise. Si la société a fait des efforts auprès de certaines minorités, d’autres sont encore considérées comme sous-représentées au sein de la compagnie. Largement présentées comme avant-gardistes et inclusives, les entreprises de la tech sont pourtant confrontées aux mêmes difficultés que les sociétés au fonctionnement plus classique.

Jeudi 14 juin, la firme américaine a présenté la quatrième édition de son rapport annuel « Google diversity », le premier après la fuite d’un mémo interne qui avait provoqué le tollé. Pour rappel, l’ingénieur à l’origine du texte justifiait les écarts de salaire entre hommes et femmes par la biologie plutôt que par la discrimination. Régulièrement jugé pour son manque de diversité, tant en termes de race que de genre, Google tente d’être plus inclusif depuis quelques années. Néanmoins, le rapport souligne le fait que la compagnie n’a pas encore mis en action son projet de rendre le monde meilleur, du moins pour ce qui est du recrutement. Selon le document rédigé par la responsable de la diversité et de l’inclusion, Danielle Brown, Google a du mal à retenir ses employés noirs et latino-américains. En effet, ces derniers quitteraient l’entreprise plus souvent que leurs homologues blancs et asiatiques. À ce jour, les employés noirs de Google ne représentent que 2,5% de la masse salariale pour 3,6% de personnes latino-américaines. Les salariés blancs représentent 53,1% et les asiatiques, 36,3%. Dans son rapport, Google a également pris en compte l’attrition, un indicateur permettant, dans ce cas, d’analyser les départs des employés et leur fréquence. Outre le fait qu’ils sont peu représentés au sein de l’entreprise, les noirs et les latino-américains quittent ainsi l’entreprise plus régulièrement que les autres. À juste titre, Danielle Brown explique l’objectif de Google : « En termes simples, pour améliorer la représentation de la main-d’œuvre, nous devons nous concentrer non seulement sur l’embauche, mais aussi sur le développement, la progression et la rétention des membres des employés sous-représentés, et sur la création d’une culture inclusive ».

Concernant le genre, Google a également du mal à embaucher des femmes, bien que l’attrition de ces dernières soit inférieure à celles des hommes. La firme a également tenu à préciser que le document ne tenait pas compte des populations non binaires. Comme depuis les quatre années précédentes, celles-ci représentent quelque 31% des employés de la société. Un chiffre qui tombe à 20% lorsqu’il s’agit de postes technologiques. À ce jour, les femmes noires et hispaniques sont les moins bien représentées chez Google.

La tech ne s’en sort pas mieux en Chine

Au mois d’avril, l’ONG Human Rights Watch a dévoilé un rapport intitulé « Seuls les hommes sont priés d’être candidats : les discriminations entre les sexes dans les offres d’emploi en Chine ». Sur la base de 36 000 annonces publiées sur le net entre 2013 et 2018, l’ONG indique que les entreprises font clairement le choix des hommes au détriment des femmes. Dans la liste des entreprises visées par le rapport, les géants Alibaba, Tencent, Baidu ou encore Huawei semblent faire la course à l’annonce la plus moins inclusive puisque chacun a déjà rédigé plusieurs annonces précisant rechercher spécifiquement un homme. En 2015, Alibaba avait été vivement critiqué après avoir publié une annonce pour trouver un « computer programmer’s motivator » (littéralement « motivateur de programmeur ») dont les traits physiques devaient rappeler ceux de l’actrice X japonaise, Sola Aoi.

Comme quoi les entreprises, chinoises ou américaines, de la tech, ont encore à faire pour mettre leurs actions en accord avec les principes qu’elles scandent comme on lèverait un étendard.

LE TIERCE DANS LE DESORDRE


1
En millions, les ventes du smartphone OnePlus 6 en un mois

9%
Le pourcentage d’effectifs que va supprimer Tesla

86 %
La croissance des revenus des podcasts en 2017 aux USA

TUTO


Comment utiliser YouTube en mode incognito

Par Setra

En attendant un vrai mode incognito pour YouTube, voici comment cacher votre historique.

Parfois, il peut arriver que vous ne vouliez pas que certaines recherches ou certaines vidéos apparaissent sur l’historique de votre compte sur YouTube.

Sur un navigateur, pour passer en mode « incognito », il suffit d’ouvrir un onglet de navigation privée. Sur l’application mobile, c’est un peu plus compliqué (mais pas impossible).

  • Pour que vos recherches et les vidéos que vous avez regardées ne soient pas enregistrés par l’application, ouvrez les paramètres de l’application en cliquant sur votre photo de profil, puis sur « Paramètres ».
  • Défilez l’écran vers le bas, jusqu’à ce que vous voyez les options pour désactiver l’historique.
  • Il ne vous reste plus qu’à activer les deux options pour l’historique vidéo et pour l’historique de recherche. La désactivation de l’historique ne s’applique que sur tous les appareils sur lesquels le compte est connecté.

MACHINE ARRIERE


Quelques idées pour améliorer la gestion des commentaires dans les blogs.

En juillet 2007, Eric publiait un article proposant quelques pistes en vue d’ameliorer la gestion et la pertinence des commentaires dans les blogs. On y trouvait déjà quelques idées qui étaient les prémices du web social, et cela parlait même d’intelligence artificielle.

Si vous suivez un peu ce blog, vous devez probablement connaître mon point de vue sur l’importance que j’accorde aux commentaires, non seulement ici (22297 en deux ans au moment où j’écris ces lignes) et dans les autres blogs, mais également dans l’ensemble de ce qui constitue le web 2.0 et/ou les réseaux sociaux (à ce titre, l’absence de système de commentaires directs est par exemple la caractéristique qui m’a le plus surpris quand j’ai commencé à utiliser Twitter).
C’est – clin d’oeil – l’une des fonctions de base que je me suis amusé à supprimer dans l’Antiblog car justement je considère qu’un blog sans système de commentaire peut difficilement être considéré comme un « vrai » blog.

Lire l’article entier ici

IL Y A 5 ANS


En juin 2013, nous découvrions un chiffre qui résonne aujourd’hui suite aux différents scandales sur les données personnelles : suite à l’affaire PRISM, un sondage dévoilait que les Américains n’étaient pas spécialement préoccupés par le fait que les autorités puissent accéder à leurs données privées, 56% d’entre eux ne s’offusquant pas que la NSA « écoute » leur téléphone mobile.

IL Y A 10 ANS


Le 5 juin 2008, nous découvrions tout émus le petit cadeau que Deezer faisait à Presse-citron et à ses lecteurs : un player personnalisé aux couleurs du site, une grande première qui nous fut réservée. Il faut dire qu’avec nos Happy Hours hebdomadaires et notre affection pour le premier site de streaming légal, nous nous faisions malgré nous ambassadeurs de la belle startup française.

2. PRATIQUE


L’APPLICATION


Mon petit prono

Mon petit prono est une application (mais aussi un site internet) de paris sportifs empruntant le contexte de la Coupe du Monde 2018 pour vous faire parier entre collègues, entre amis ou en famille. Ici pas d’argent en jeu, juste le plaisir de charrier le(s) perdant(s). Parfait avant le premier coup d’envoi de la Coupe du Monde en Russie !
En savoir plus

OBJET DE CURIOSITE


Lumos est le premier casque de vélo intelligent qui intègre un système de LEDs qui signalent les freinages et les changements de directions. Disposées à l’avant et à l’arrière du casque, Lumos offre une meilleure visibilité de vos déplacements sur la route. Associé à une Apple Watch et l’application iOS, le casque Lumos détecte les mouvements du bras et allume automatiquement les clignotants sur votre casque.

En savoir plus

LE BON TUYAU


Activer la fonctionnalité Night Shift sur macOS.
À tout moment il vous suffit de balayer de la droite vers la gauche avec deux doigts sur le pavé tactile pour faire apparaître le centre de notifications. Il vous suffit ensuite de faire défiler l’écran vers le haut pour voir l’option Night Shift apparaître. Pour rappel, la fonctionnalité Night Shift ajuste automatiquement les couleurs de votre écran pour passer à des tons plus chauds du spectre lumineux, soulageant ainsi vos yeux.

3. LE FIL A COUPER LE BUZZ


#LIRE

Une lecture qui fait plaisir


« Les robots vont-ils remplacer les journalistes ? » – Damien Desbordes (2018)

Pendant longtemps nous pensions que les qualités d’un bon journaliste ne seraient pas reproductibles par les machines, or l’association du Big Data et du machine-learning à bouleversée nos certitudes. Convaincu que le journalisme doit s’adapter au progrès de la technique computationnelle, Damien Desbordes souhaite replacer l’humain et l’éthique au coeur de la démarche journalistique.

En savoir plus

#VOIR

Un Insta, un film, une fiction, un site et le reste


« 2001 : L’Odyssée de l’espace » – Stanley Kubrick

Pour ses 50 ans, le film ressort mercredi en salle dans une version 70 mm. Une chance de (re)découvrir un classique du cinéma de science-fiction.

#CLASH

La polémique de la semaine


Quand Benoit Hamon stigmatise Netflix (puis change d’avis)

Benoît Hamon, ancien candidat socialiste à la présidentielle 2017, s’est indigné sur Twitter, des recommandations faites par l’algorithme de Netflix. Après avoir visionné la série documentaire « 13-Novembre: Fluctuat nec mergitur », la plateforme lui a suggéré de regarder le reportage « Le K Benzema ». Accusant Netflix de « stigmatisation », le post de Benoît Hamon à rapidement été supprimé par l’utilisateur. #troll.

#TWEET

Elu tweet de la semaine, easy


LA PUB

Une publicité qui cartonne sur le net


En juin, YOP dévoile sa solution pour les ados sous pression.
Une campagne online et in store, imaginée par Buzzman qui permet aux ados d’envoyer leurs parents en congé parental.
Partant du constat que les ados ne sont jamais vraiment “chez eux”, YOP présente Congé Parental, un jeu concours online et in store qui leur permet de relâcher la pression en envoyant leurs parents loin le temps d’une soirée, d’une journée ou d’un weekend.

En savoir plus

4. TABLEAU DE BORD


TRAFIC D’INFLUENCE

Chaque semaine, nous tentons de vous influencer

Morgane Sirguey de Youtubeuse à Entrepreneuse

Morgane Sirguey, plus connue sous le nom de « Cakes Paradise » est une influenceuse de 28 ans basée à Marseille spécialisée dans la pâtisserie et le voyage. Elle réunit plus de 220 000 personnes sur les réseaux sociaux.

De son blog aux gâteaux pour Cyprien et Norman

C’est en 2012 qu’elle découvre le Cake Design, une forme de pâtisserie venant des Etats-Unis qui permet de réaliser des gâteaux spectaculaires inspirées de dessins animés, BD ou encore séries télé. En constatant le peu de ressources disponibles sur le sujet, elle décide de créer un blog pour partager ses recettes. Elle est très vite repérée par un magazine qui lui propose d’écrire un livre. Ensuite, tout s’enchaîne assez vite de la réalisation de vidéos pour Marmiton, jusqu’à la confection de gâteaux pour Cyprien, Norman et Natoo. « Cela m’a permis de me faire connaître ».

Gérer l’après Youtube

En 2017, à l’instar d’autres Youtubeurs, elle est pénalisée par le changement d’algorithme de Youtube. C’est à ce moment qu’elle commence à envisager d’autres sources de revenus. Elle est devenue rédactrice en chef du magazine « Pâtisserie et Cake Design » et a fondé en 2018 son agence de Marketing d’influence « L’Autre Boite de Com » qui accompagne les entreprises dans la gestion de leur présence sur les réseaux sociaux et leur relation avec les influenceurs.

CALCULETTE

Le chiffre


10000. C’est le nombre de superchargeurs Tesla sur la planète. Actuellement le parc installé de superchargeurs Tesla couvre l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Chine. Le 10 000 ème super chargeur à été installé dans la ville de Bellevile dans l’Ontario aux USA.

PODCAST

Un podcast à découvrir

Chaque semaine, les podcasts du Wagon reviennent sur l’histoire de la création d’une startup. Des échecs cuisants aux coups de génie chaque écoute est enrichissante.

En savoir plus

AGENDA

Un évènement à ne pas manquer


Forum Blockchain
Rencontre entre les parlementaires experts de l’économie numérique et les entreprises touchées ou à l’initiative de la Block-chain
Date : le 19 juin 2018.
Lieu : Maison de la Chimie, 28, rue Saint-Dominique, Paris 7e.

En savoir plus

MOUVEMENTS

Nominations, fusions, rachats… et séparations


Thomas Boulay nommé Head of Business Development France de Nosto

Nosto nomme Thomas Boulay Head of Business Development France de Nosto et annonce la constitution d’une nouvelle équipe. Nosto, spécialiste en personnalisation du parcours consommateur, annonce l’arrivée d’une nouvelle équipe dirigeante. Thomas Boulay prend la direction de la filiale française en remplacement de François Bouquet.

JEUNE POUSSE

Le pied sur l’accélérateur


Swiss Life collabore avec Quantmetry pour le lancement d’ AIDA, voicebot B to B basé sur l’intelligence artificielle. Swiss Life, assureur de référence en assurance et gestion de patrimoine, lance AIDA – un assistant vocal B to B basé sur l’intelligence artificielle – en partenariat avec Quantmetry, cabinet expert en data science et en technologies cognitives.

En savoir plus

La grosse levée


Click&Boat lève 4 millions d’euros pour devenir la référence de la location de bateaux. Créée il y a quatre ans, la startup Click&Boat spécialisée dans la location de bateaux en ligne a connu une croissance exponentielle. Acteur de référence en Europe, elle lève 4 millions d’euros pour accélérer son développement international, notamment en réalisant des acquisitions.

En direct de l’écosystème


Manger Vers Le Futur, La BD Instagram sur l’alimentation durable. Manger Vers Le Futur (@mangerverslefutur) est un projet qui veut sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux alimentaire et à la nécessité de faire évoluer durablement nos systèmes alimentaires pour avoir une alimentation saine et durable et de pouvoir nourrir tout le monde.

En savoir plus

À LA LOUPE

L’étude


Une étude menée par la société Pindrop prédit un avenir radieux aux assistants vocaux, notamment dans le milieu professionnel où l’utilisation de la reconnaissance vocale apportera un véritable avantage concurrentiel. Google Assistant et Alexa (Amazon), rencontrent un joli succès chez les consommateurs français et ne tarderons pas à arriver dans les entreprise. Néanmoins, la sécurité des données personnelles des clients reste un sujet prioritaire et sera la condition sine qua non du développement de la reconnaissance vocale en entreprise.

En savoir plus


ET VOILA, C’EST TOUT POUR AUJOURD’HUI !

RENDEZ-VOUS LA SEMAINE PROCHAINE POUR UN NOUVEAU NUMÉRO DE CITRONIUM.

Citronium Numéro 8