Le Débrief du 14 décembre 2018

Les réseaux sociaux rendent fou.

Ou ce sont les gens qui le deviennent, Facebook et consorts jouant à la perfection leur rôle de caisses de résonance. Tous les acousticiens vous le diront : plus la caisse est vide, plus ça résonne. Je sais, je vous en ai déjà parlé la semaine dernière, mais si j’y reviens c’est que cela n’a fait que s’amplifier en quelques jours.

Les braises du dramatique attentat de Strasbourg auront à peine commencé à refroidir que les habituels théoriciens du complot se sont empressés de souffler dessus avec leurs soupçons à deux balles. Si vous n’avez pas suivi, en gros il serait question que l’attentat ait été organisé par le gouvernement afin de détourner l’attention des Gilets Jaunes en vue d’éteindre le mouvement. Bref, la rumeur d’une bonne grosse opération de diversion bien cousue de fil blanc, car bien sûr nous avons des gouvernements de barbouzes qui n’hésiteraient pas à sacrifier la vie de quelques citoyens innocents pour mettre fin à un mouvement social.

Voilà où nous en sommes rendus. En 2018.

C’est terrifiant, et on a envie de dire : putain, tout ça pour ça ? Rassurez-vous, nous ne sommes pas seuls. Aux USA, le basketteur star Stephen Curry a cette semaine publiquement mis en doute le fait que l’homme ait marché sur la Lune. C’est à la mode, même chez les américains eux-mêmes. Heureusement, la NASA a répondu en l’invitant à vérifier sur pièce, invitation qu’il a acceptée en prétendant que sa sortie était une blague au second degré. Mouais… Seule lueur d’espoir : que ces théories stupides soient tellement débiles (et révoltantes, concernant Strasbourg) qu’elles finissent par se retourner contre leurs auteurs à force d’indigner l’autre partie de la population. Et que finalement elles s’éteignent d’elles-mêmes.

Il y a du boulot.

Folie ordinaire
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire