Citronium

Bonjour, voici ton Citronium du 2 octobre 2020.

Certains abonnés se plaignent que les liens sortants dans Citronium sont codés, de sorte que l’on ne peut pas voir en clair les URLs sur lesquelles on va cliquer. Je sais que c’est un souci et que cela peut être frustrant. Cela provient du fait que les liens sont encodés de façon unique pour chaque lecteur afin d’alimenter le système de traçage des clics pour les statistiques (taux d’ouverture, taux de clic par lien etc). C’est très utile pour moi mais je fais un test sur ce numéro en désactivant le tracking, donc tu devrais voir les URLs des liens avant de cliquer si tu le désires. Donne-moi ton avis là-dessus, c’est important, pour toi et pour moi. Si tu veux réagir à l’un des sujets de ce numéro, n’hésite pas à le faire en lançant une discussion dans notre groupe Facebook Club Citronium.




J’AI RÉFLÉCHI 5 MINUTES

 

Un Rafale a franchi le mur du son au-dessus de l’est parisien mercredi sur le coup de midi, provoquant une drôle d’inquiétude chez une partie de la population d’Ile de France.
Au-delà de la « prouesse technique », qui consiste à voler quelques minutes à 1200 km/h et provoquer un BANG audible à des dizaines de kilomètres alentour alors que l’avion était lui-même déjà à plus de 10.000 mètres d’altitude, c’est la réaction en chaine qu’a déclenché cette détonation qui peut surprendre.
Mercredi à la même heure, ma timeline Twitter s’est subitement et massivement transformée en fil de messages angoissés sur l’origine de l’explosion. Signe des temps, bien sûr, et l’on ne pourra pas blâmer les parisiens de s’être interrogés sur ce bruit qui laissait imaginer un truc aussi gigantesque que dévastateur, ne serait-ce qu’après le drame de Beyrouth. Twitter jouant alors à fond son rôle d’agence de presse temps réel, mais aussi de méga-amplificateur d’anxiété pour une population qui n’avait déjà pas vraiment besoin de cela. Donc Twitter pour le meilleur, et pour le pire, comme souvent.
Et je ne te parle pas des chaines d’info en continu, qui se sont évidemment jetées sur l’anecdote pour en rajouter des tonnes jusqu’au lendemain.
Je vais peut-être faire mon vieux con, mais j’avoue que j’ai trouvé tout cela quelque peu démesuré. Car j’imagine que toutes celles et ceux qui ont plus de 40/45 ans connaissent très bien ce truc, puisqu’on peut presque dire qu’il a bercé notre enfance, à une époque où les avions de l’Armée de l’Air s’en donnaient à coeur joie au-dessus de nos têtes sans restrictions pour faire péter le mur du son, et que ce BANG caractéristique se produisait plusieurs fois par an, voire par mois à l’aplomb de nos villes, nous faisant à peine sursauter, et au pire lever un sourcil.
Je te laisse le mot de la fin, mais je le devine d’ici, il doit commencer par Ok et finir par boomer. T’as pas tort.

Eric

INCONTOURNABLES

 

Si tu ne dois retenir que l’essentiel de cette semaine, c’est ici.

On a un peu l’impression de se répéter, mais encore une fois méfie-toi de ce que tu publies sur ton profil perso Facebook, même si son accès est privé et réservé à quelques personnes. A propos de Facebook, en marche vers la grande fusion. Tu veux mon avis ? Je pense que c’est une grosse bêtise, pour les utilisateurs, et pour Facebook. Ce qui ne nous empêchera pas de prendre le taxi, note bien, surtout s’il vole, quel kif ! Des gérants de bars menottés et jetés en garde à vue. Ils n’avaient pas respecté les heures de fermeture covidiennes ? Que nenni, ils avaient juste un WiFi pas très au normes. Quel beau pays, vraiment. S’occuper de sa santé et être sous monitoring permanent, ok, mais ça va un peu loin là. Espérons qu’en passant en mode série, Conan le Barbare ne deviendra pas Connard le Barbant (ok c’et nul). On s’en fout, on peut enfin devenir un personnage de cartoon, ou écouter la carte mondiale des sons du confinement.

 

BRIBE

 

Une petite phrase vaut parfois mieux que pas de phrase du tout.

« Il y a quelques semaines, au tribunal, Google nous expliquait, comme il l’a fait en Australie, que la presse n’avait pas de valeur pour lui »
Pierre Petillault, Directeur de l’Alliance de la presse d’information générale (Apig) au sujet des négociations sur le droit voisin entre Google et la presse.

 

LE PRÉSENT DU FUTUR

 

Les petites histoires des internets et de l’innovation.

Le chant des forêts
Timber Festival
Si tu as envie de voir (et surtout d’écouter) du pays, c’est le moment de te balader dans cet atlas du son des forêts du monde. C’est beau, grand et ça va te détendre pour le week-end. De rien.

Pour cette super-enzyme, le plastique c’est fantastique
Damian Carrington | The Guardian
Une super-enzyme qui dégrade les bouteilles en plastique six fois plus vite qu’auparavant a été créée par des scientifiques et pourrait être utilisée pour le recyclage dans un an ou deux. Imagine tu as cette petite bête chez toi, fini le container de tri sélectif et la corvée de poubelles.

Et toi, est-ce que tu as ton Amazon Room ?
Hadley Meares | Hollywood Reporter
La « salle Amazon », c’est le dernier équipement que certains acheteurs de maisons haut de gamme d’Hollywood recherchent lorsqu’ils achètent une nouvelle propriété. Dans un monde coronaviral, les acheteurs cherchent une pièce pour stocker les nombreux colis qu’ils commandent en ligne, et aussi un endroit pour les décontaminer avant l’ouverture.

 

LES DOIGTS DANS LA PRISE

 

🔥Les voitures hybrides rechargeables pas si vertueuses ?

Une étude récente révèle que la consommation des voitures hybrides plugin serait supérieure aux chiffres annoncés. Jusque-là rien de très surprenant, mais c’est en fait l’usage qui en est fait qui pose question, car une grande partie des conducteurs de ce type de voiture ne les rechargent jamais, et n’utilisent donc que très rarement le moteur électrique. Autrement dit ils ne roulent qu’à l’essence.

> Lire sur Les Numériques

 

PERSPECTIVE

 

Points de vue croisés sur : l’entrée en bourse de Palantir.

Certains d’entre vous n’ont peut-être jamais entendu parler de Palantir, et pourtant cette société mystérieuse qui inquiète beaucoup de monde vient de faire une entrée fracassante à la bourse de New York.

  1. Palantir: après l’entrée en Bourse, le plus dur commence
    Sans oublier de mentionner le côté sulfureux de Palantir, Challenges met l’accent sur sa valorisation boursière hors norme en rapport avec l’absence de rentabilité de la société et son CA relativement modeste.
  2. « Avec la cotation en Bourse de Palantir, c’est la science-fiction qui entre à Wall Street »
    Pour Le Monde, « En théorie, cette société ne devrait pas se retrouver sur un marché public. Ni son éthique, ni sa gouvernance, ni ses performances financières ne devraient lui laisser la moindre chance d’attirer les investisseurs boursiers. » Carrément. (article payant mais l’essentiel est dit dans la partie gratuite)
  3. Qui est Palantir, le géant américain du big data partenaire d’Airbus et de la DGSI, qui vient d’entrer en Bourse?
    L’Usine Nouvelle rappelle qui est Palantir, qui « se pose en catalyseur de la transformation numérique des grandes entreprises, lesquelles représentent désormais plus de la moitié du chiffre d’affaires du groupe, tels que Merck, Fiat-Chrysler, Ferrari, Crédit Suisse ou bien encore Axel Springer. »

 

DÉCOUVERTES

 

Objet

Gravity Jetpack

Le jetpack, ce sac à dos à réacteur permettant de transformer n’importe-qui en homme volant, fait rêver (ou flipper) des générations de boomers depuis ses premières apparitions dans les années 60. La société Gravity Industries et le Great North Air Ambulance Service (GNAAS) se penchent de nouveau sérieusement sur le sujet et ont mis au point un équipement pour des sauveteurs sur des scènes d’accident nécessitant une intervention d’urgence. Dans la vidéo illustrant cet article, le vol pour l’intervention en zone montagneuse prend 90 secondes contre 30 minutes d’ascension à pied. De quoi sauver des vies, à condition que ce ne soit pas le secouriste qui se crashe à son tour, évidemment.

> A lire et voir sur Inputmag


Podcast

Road Story

Un podcast hors des sentiers battus qui t’emmène sur la route pour te raconter des petites histoires et anecdotes autour de l’automobile, comme la façon dont Jimi Hendrix plia une superbe Corvette flambant neuve en 6 minutes chrono, ou encore les confidences d’un photographe de la légende de la F1 Ayrton Senna. L’habillage et la narration sont assez bruts de décoffrage mais le contenu se laisse écouter avec curiosité.

> https://road-story.podomatic.com/

 

TUTO EXPRESS

Bloquer une adresse email dans Gmail

Il arrive encore que certaines entreprises envoient régulièrement des emails au mépris de toutes les règles et réglementations relatives aux spam et au RGPD, sans proposer de lien de désinscription dans le corps des emails. Si tes demandes d’arrêter de polluer ta boite restent sans effet, tu peux toujours classer les messages en spam, mais ce n’est pas toujours 100% efficace, et il se peut que cela mette en spam tous les autres emails provenant du même domaine, ce qui peut dans certains cas être gênant.

Pour « bloquer » un expéditeur dans Gmail, il y a une solution simple : créer un filtre.

Pour ce faire : 

  1. Ouvre Gmail sur ton PC/Mac
  2. En haut dans le champ de recherche « Rechercher dans les messages », clique sur la petite flèche à droite
  3. Cela ouvre la fenêtre de recherche
  4. Saisis l’adresse email indésirable dans le champ « De »
  5. En bas à droite de celle-ci, clique sur « Créer un filtre »
  6. Dans la fenêtre qui s’ouvre, coche la case « Supprimer »
  7. Clique sur le bouton bleu « Créer un filtre » en bas à droite
  8. C’est fait, terminé l’importun, bye bye, a plus.

Bien sûr comme tu n’es pas rancunier et que tu donnes toujours une deuxième chance tu peux modifier ou supprimer ce filtre à tout moment en allant dans Paramètres > Tous les paramètres > Filtres et adresses bloquées

 

AU CAS OÙ

 

Agenda

Festival Transfo

Près de 150 événements physiques et en ligne sont programmés du 8 au 15 octobre pour penser l’impact du numérique sur la planète. Initialement prévu en mars et reporté en raison de la pandémie, le Festival Transfo conserve son thème avec des conférences et ateliers sur des sujets comme Le numérique au service de l’économie circulaire ou encore l’intelligence artificielle et les questions d’éthique comme nouvelle révolution industrielle. En tout 150 évènements dans un format hybride mi-présentiel mi-digital.
Quand : du 8 au 15 octobre 2020
Où : sur place (Grenoble, Valence-Romans, Chambéry, Annecy et Genevois français) et sur internet

> https://www.festival-transfo.fr/


Étude

Les nations pas égales devant Netflix

Une étude intéressante et originale de Comparitech (sortie début septembre) qui se livre à un comparatif quantité-prix de l’abonnement à la plateforme de streaming dans différents pays du monde, c’est à dire en divisant le prix des abonnements par le nombre de programmes disponibles au catalogue. La France n’est pas la mieux placée puisque avec un coût d’abonnement mensuel allant de 11,99 euros (un seul écran) à 15,99 euros (abonnement premium multi-écrans) elle figure dans le top 10 des pays où Netflix est le plus cher. Outre-Manche, les abonnés Netflix profitent du catalogue le plus fourni du monde, avec 6 122 contenus.

> Lire l’étude sur Comparitech


C’EST TOUT POUR AUJOURD’HUI !

Le seum de toutes les peurs

Ça vous a plu ? Abonnez-vous !

Sans engagement, juste mon adresse email (et mon nom et prénom si je veux). Je recevrai gratuitement les prochains numéros de Citronium.
Abonnement gratuit, sans engagement et résiliable à tout moment. Citronium ne transmettra jamais votre adresse e-mail à des fins promotionnelles.
   

Laisser un commentaire