On a du temps et on ne peut pas sortir ? C’est le moment d’amĂ©liorer ses compĂ©tences en numĂ©rique.

Email Facebook Twitter LinkedIn

1. EDITORIAL


LE DEBRIEF

L’édito de la semaine par Eric Dupin


On n’a pas fini de dĂ©couvrir l’impact de la pandĂ©mie de coronavirus et du confinement sur nos vies, et sur diffĂ©rentes activitĂ©s et professions. Il y a les Ă©lĂ©ments les plus visibles et les plus couramment commentĂ©s, comme le manque de masques et de respirateurs, et l’incurie (rĂ©elle ou fantasmĂ©e) de certains politiques. Et puis il y a des signaux plus faibles. L’un de ceux qui me fascinent le plus ces derniers jours est l’adaptation forcĂ©e des mĂ©dias au tĂ©lĂ©travail, avec plus ou moins de bonheur. C’est par exemple une grande radio d’information dont la plus grande partie de la rĂ©daction est confinĂ©e Ă  domicile, et qui a dĂ©ployĂ© en un temps record une infrastructure technologique qui permet de continuer Ă  assurer son antenne sans pratiquement aucun changement audible, alors que ses journalistes, animateurs et invitĂ©s interviennent chacun de chez eux au lieu d’ĂȘtre tous ensemble en studio. Et ce sont ces interviews vidĂ©o par internet qui remplissent l’antenne des chaines TV d’info continue, offrant un spectacle assez touchant de grands spĂ©cialistes eux aussi bloquĂ©s chez eux, et qui parfois ne maitrisent pas trĂšs bien l’art de la conversation vidĂ©o, avec une qualitĂ© d’image trĂšs moyenne, un cadrage aux fraises et un son guttural qui renvoie l’Ă©cho naturel de leur salon Louis XV.
Quand on s’intĂ©resse Ă  la transformation numĂ©rique des mĂ©dias, on se dit que 15 jours de coronavirus auront peut-ĂȘtre davantage bousculĂ© les codes que 15 annĂ©es de thĂ©ories sur le sujet.
La premiĂšre guerre du Golfe avait fait exploser CNN Ă  la face du monde, donnant naissance Ă  sa suite Ă  une vague de chaines d’info en continu. La « guerre » COVID
-19 va probablement laisser des traces de la mĂȘme façon en donnant naissance Ă  des mĂ©dias hybrides.
LĂ  encore, il se pourrait que rien ne soit plus exactement comme avant.
Ça y est, je parle comme Alain Duhamel.

CINQ SUR CINQ đŸ”„

Si tu ne dois retenir que l’essentiel de cette semaine, c’est ici


J’avoue que je ne sais pas trĂšs bien comment ça fonctionne exactement (car un respirateur artificiel est certainement un truc juste un peu plus complexe qu’un simple masque de plongĂ©e avec une valve), mais c’est quand mĂȘme gĂ©nial. D’ailleurs, la technologie ne nous guĂ©rira peut-ĂȘtre pas toujours, mais elle nous aidera certainement Ă  nous protĂ©ger ou Ă  anticiper, comme ces thermomĂštres connectĂ©s, ou l’impression 3D. Surtout si les rĂ©seaux sociaux s’y mettent aussi, chacun Ă  sa façon. Sinon, dans la sĂ©rie Le coronavirus n’est pas une mauvaise affaire pour tout le monde, aujourd’hui, les fournisseurs de VPN. On s’en fout, on a Pokemon Go. Ah ben non en fait

SNAPSHOTS

Les petites histoires des internets, de la science et du futur repérées juste pour toi


Pas super Ă  l’aise avec l’anglais ? Copie-colle l’url des articles ici (case de gauche), et laisse faire la magie du traducteur Ă  base d’IA.

  1. Les rencontres et le sexe sans contact
    Tanya Basu | MIT Technology Review
    On dirait que le COVID-19 est en train d’accomplir ce que le VIH n’avait jamais vraiment rĂ©ussi : empĂȘcher les gens de se toucher, et donc, entre autres, les inciter Ă  faire du sexe autrement. Bienvenue dans l’Ăšre du dating sans contact.
  2. La science-fiction avait tout prévu
    Lee Cavendish | Space.com
    Pour entrevoir l’avenir, sans tomber dans un poujadisme un peu bas de plafond, mieux vaut quand mĂȘme se fier aux auteurs et cinĂ©astes de sci-fi qu’aux hommes politiques.
  3. Les plateformes de Questions-RĂ©ponses, c’est de la bonne
    Marie Dollé | Viuz
    Quora, Yolo, Reddit, Cameos… Tous ces noms ne vous disent peut-ĂȘtre pas grand chose, et pourtant ces services accueillent souvent une forte audience et les meilleurs experts dans leur domaine. A ne pas nĂ©gliger quand on est une marque ou un journaliste en quĂȘte de bonnes sources d’info.
  4. Pendant le coronavirus, Paris n’est pas privĂ©e de dĂ©sert
    Condor | Urbania
    Les photographes ont de la chance (et probablement des dérogations), ils peuvent sortir pour prendre des instantanés de nos villes désertées, et le résultat est un peu étrange. A éviter un jour de déprime.
  5. Le confinement c’est la vie !
    SĂ©bastien Wesolowski | VICE
    « Comme personne ne me parle, je n’ai plus Ă  faire l’effort de concevoir ni prononcer une rĂ©ponse en prenant la bonne expression faciale. C’est tellement reposant de ne pas parler, on en deviendrait presque moine chartreux. Le silence, la solitude, mais avec tout le confort. Quelle chance, quel bonheur, c’est inespĂ©rĂ©, incroyable. » Lisez, c’est dĂ©licieux (et ça va vous remonter le moral).

2. PRATIQUE

LE PETIT TRUC QUI VA BIEN


Regarder Netflix avec vos amis distants

Quand vous ĂȘtes coincĂ© Ă  la maison, vous ne pouvez pas regarder Netflix avec vos amis, qui sont Ă©parpillĂ©s confinĂ©s aussi chez eux façon puzzle. CĂ©tait sans compter avec une petite extension maline pour Google Chrome, Netflix Party, qui vous permet de crĂ©er un salon de discussion en ligne avec vos amis, dans lequel vous pouvez tous regarder le mĂȘme film ou la mĂȘme Ă©mission simultanĂ©ment.

Voici comment vous pouvez regarder Netflix avec vos amis en ligne.

  1. Installez l’extension Chrome Netflix Party
  2. Vous verrez alors une icĂŽne « NP » dans la barre d’extension.
  3. Maintenant, ouvrez le site web de Netflix et connectez-vous. Choisissez quelque chose que vous voulez regarder avec vos amis.
  4. Lorsque la vidĂ©o commence Ă  jouer, l’icĂŽne « NP » dans la barre d’extension devient rouge ; cliquez dessus. Cliquez sur « Start the Party » dans le menu dĂ©roulant.
  5. Cliquez sur « DĂ©marrer la fĂȘte ».
  6. Si vous cochez la case situĂ©e Ă  cĂŽtĂ© de l’option « Only I Have Control », vous serez la seule personne du chat Ă  pouvoir contrĂŽler la vidĂ©o ou passer au prochain Ă©pisode.
  7. Netflix Party génÚre une URL. Copiez-la et partagez-la avec vos amis.

C’est fait. Par contre on n’a pas encore trouvĂ© l’extension qui vous permettra de partager pizza et popcorn en mĂȘme temps. Je vous tiens au courant.

Email Facebook Twitter LinkedIn

L’APPLICATION


Vibe

En ces temps de stress et d’angoisse, un petit moment de dĂ©tente est toujours bon Ă  prendre. C’est ce que propose Vibe, qui combine la musique et l’intelligence artificielle pour crĂ©er une bande-son pour diffĂ©rentes situations. Avec l’application, on peut choisir si on veut ĂȘtre calme, concentrĂ©, Ă©nergisĂ© ou prĂ©parĂ© pour le sommeil, et adapter son choix Ă  son environnement et son Ă©tat du moment. Avec l’IA, Vibe apprendre le type de musique qui convient le mieux aux personnes dans diffĂ©rentes situations et crĂ©e des listes de lecture personnalisĂ©es en temps rĂ©el.

 

> https://apps.apple.com/ca/app/vibe-music-that-listens/id1491792162

OBJET DU DÉSIR


Nix Sensor

Il arrive parfois que l’on craque sur le coloris d’un revĂȘtement mural, d’une voiture, d’un vĂȘtement ou de tout autre objet. Il est toujours possible de prendre une photo avec son smartphone puis de tenter de retrouver la teinte Ă  l’oil nu ou Ă  l’aide d’une app, mais le rĂ©sultat est souvent mitigĂ© car il dĂ©pend de la lumiĂšre Ă  un instant T. Nix Sensor est un petit capteur que l’on plaque sur une surface donnĂ©e pour en connaitre la teinte exacte. ConnectĂ© Ă  une app, cela permet d’obtenir Ă©galement toute la palette de couleurs associĂ©es.

> https://www.nixsensor.com/

3. LE FIL A COUPER LE BUZZ


#LIRE / #VOIR

Un article, un insta, un site, un bouquin, une vidéo, un docu qui fera du bien à tes neurones


OĂč est Charlie ? Trop facile !

En ces temps de confinement, trouver Charlie (re)devient un jeu d’enfant, vu qu’il est seul parmi une foule qui n’existe plus, enfermĂ©e chez elle en attendant des jours meilleurs. Pedro Mezzini, un graphiste argentin, a crĂ©Ă© une version inĂ©dite spĂ©ciale coronavirus du cĂ©lĂšbre livre “OĂč est Charlie ?” dans laquelle le pauvre personnage au cĂ©lĂšbre pull rayĂ© semble bien esseulĂ©.

> https://creapills.com/ou-est-charlie-version-coronavirus-20200319

#PODCAST / #SKILL / #ACTION

Un podcast, une Skill Amazon Alexa ou une Action Google Assistant qui murmure Ă  tes oreilles


Bannouze, le podcast du marketing digital

Je l’avais ratĂ© celui-ci, et pourtant il compte dĂ©jĂ  plus de 30 Ă©pisodes Ă  son actif, avec des thĂ©matiques variĂ©es autour du marketing digital, qui vont de l’audio au retail en passant par la TV connectĂ©e, les chatbots ou le retail. Un animateur trĂšs pro et dynamique rend ce podcast agrĂ©able Ă  Ă©couter.

> https://bannouze.com/archives-bannouze/

 

4. TABLEAU DE BORD


AGENDA

Sors de chez toi et rencontre de vraies gens


Evénements en streaming

Jean-Louis Aubert, Ary Abittan, Fabrice Luchini, Christine and the Queens… Avec le confinement, les concerts, one man show, lectures et autres Ă©vĂšnements culturels et entertainment en streaming se multiplient sur la Toile. Il n’existe malhreureusement pas Ă  ma connaissance de site ou app de style agenda qui permette de les rĂ©pertorier et de les connaitre Ă  l’avance. En attendant, voici une liste de livestreams passĂ©s ou Ă  venir. Il y en a peut-ĂȘtre d’autres plus francophones…
Quand : tous les jours
OĂč : sur internet

> Les livestreams du confinement


À LA LOUPE

Parce qu’il faut que tu saches


Le smartphone, vecteur de virus

La recommandation tourne en boucle depuis des annĂ©es sur les internets : nettoyez rĂ©guliĂšrement votre smartphone car c’est un vĂ©ritable nid Ă  bactĂ©ries, pire, parait-il, qu’une cuvette de WC. Combien sommes-nous Ă  le faire rĂ©ellement, mĂȘme en ces temps d’inquiĂ©tude virale ? Cette Ă©tude y rĂ©pond (mais le chiffre qui dit que nous touchons notre smartphone 2 617 fois par jour en moyenne me parait totalement abusĂ©).

> Voir le communiqué (PDF)


THAT’S ALL FOLKS !

Email Facebook Twitter LinkedIn

Un feedback, une remarque, une suggestion ? Ecrivez-moi

Numéros précédents | Soutenez Citronium

 

 

La lettre de veille Tech & Innovation d’Eric Dupin

VisioconfĂ©rence is the new CNN đŸ“șđŸ’»

Ça vous a plu ? Abonnez-vous !

Sans engagement, juste mon adresse email (et mon nom et prénom si je veux). Je recevrai gratuitement les prochains numéros de Citronium.
Abonnement gratuit, sans engagement et résiliable à tout moment. Citronium ne transmettra jamais votre adresse e-mail à des fins promotionnelles.
   

Laisser un commentaire