Le Debrief du 15 juin 2018

Le RGPD, combien de divisions ? Fidèles à leur obsession de protéger les citoyens un peu naïfs et peu au fait des méthodes des méchants GAFA qui exploitent abusivement toutes nos données personnelles, les technocrates de l’Union Européenne ont accouché du RGPD le 25 mai dernier, après deux années de gestation.

Si ce nouveau règlement est paré des meilleures intentions et était probablement indispensable dans la jungle qu’était devenue la quête du nouveau pétrole que sont les données personnelles, force est de reconnaitre que le résultat ressemble plutôt à une bonne grosse usine à gaz. Une usine à gaz qui, non contente d’être un cauchemar pour les TPE et les PME européennes (mais pas pour Google ni Facebook, qui étaient pourtant les premiers visés), tourne aussi à la mauvaise blague pour ceux qu’elle est censée protéger, à savoir les internautes comme vous et moi.

Des internautes qui depuis quelques semaines n’ont jamais reçu autant d’e-mails non sollicités de la part d’entreprises dont ils n’avaient jamais entendu parler… avant le RGPD.

Vous reprendrez bien une petite usine à gaz ?
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire