Tu paies un abonnement ? Tu auras quand même de la pub. Voilà.

Publicité mégaphone

En regardant les matchs de l’Euro sur beIN SPORTS, j’ai eu la mauvaise surprise de découvrir que la chaîne calait sournoisement un écran de publicité juste avant les matchs, entre les hymnes et le coup d’envoi. Toujours les mêmes pubs absolument insupportables pour les paris en ligne ou la livraison de bouffe.

Ce n’est pas vraiment ma conception de “payer pour des contenus”. On peut reprocher beaucoup de choses à Canal Plus, mais cette chaîne a toujours respecté son contrat : pas de publicité pour les abonnés payants, les seuls tunnels publicitaires étant réservés aux tranches en clair, donc gratuites.

Si je paie un abonnement c’est justement pour ne pas me faire polluer par de la publicité, qui plus est dans des moments importants, où la tension est palpable. Bref ces délicieux petits moments qui font la magie du sport. C’est aussi pour fuir les retransmissions sur M6 et TF1, que je ne peux plus voir en peinture depuis bien longtemps.

Pas de bol, avec beIN j’ai l’impression d’être à la fois sur les deux.

D’une façon générale, nombreux sont les médias qui n’ont que faire de cette “éthique”, et qui balancent de la pub à leurs abonnés payants, à commencer par les journaux, papier ou en ligne. Zéro respect.

Ça me donne des envies de tacle à la carotide.


Télégrammes

Bon alors cette semaine, au cas où tu l’aurais raté, c’était VivaTech, mon fil Twitter s’est mis à chauffer d’un coup, je ne pouvais même plus toucher mon écran. Ce qui me donne une idée de hors-série thématique pour une prochaine fois ou à l’occasion d’un autre évènement dans le même genre.

Le marché des NFT n’était-il finalement qu’une grosse bubulle ? On pourrait le croire, mais rien n’est jamais définitif dans ce genre de secteur hautement spéculatif, et ce n’est pas le créateur du WWW qui me contredira.

Bientôt un label pour les influenceurs ?

C’est bien de souhaiter la création de 10 géants européens de la tech d’ici 2030, mais est-ce vraiment quelque chose qui se décide dans les ministères ? J’ai comme un doute.

Tu viens juste de t’habituer à Windows 10 et de retrouver tes repères ? Voilà Windows 11. Courage on est avec toi.

L’UEFA Euro 2020 vu à travers le prisme de l’intérêt et de l’engagement que suscite la compétition sur les réseaux sociaux. Le match le plus attendu serait celui de ce soir, Angleterre-Ecosse. Bizarrement, France-Allemagne ne figure même pas dans les 6 premiers. C’est louche.

Continuer la lecture :  Ces newsletters qui cartonnent

Un petit satellite low-tech en bois, on dirait le truc issu d’un atelier EELV festif. Espérons qu’il tiendra mieux les airs que l’ULM Greenpeace.

Et pan sur le bec, voilà ce que c’est que d’écrire n’importe quoi. Bon après cette réaction personnelle très primaire, cela pose encore et toujours la question de la liberté d’expression, même quand on se complaît dans les pires thèses complotistes pour faire du clic.

Et pan sur le bec, aussi. C’est pas bien d’acheter des avis hein.

À propos d’arnaque, celle-ci n’est pas à prendre à la Ledger (pardon).

Si tu veux accéder à ton bureau, mieux vaut ne pas faire la gueule. Non mais sérieusement on est où là ? Ah oui, en Chine.

Twitter va laisser le choix de s’extraire d’une conversation dans laquelle on est mentionné. Je n’ai peut-être pas tout compris mais il me semblait que c’était déjà possible, en tout cas je l’ai déjà fait souvent.

Côté Facebook, on s’affaire autour des deepfakes et des podcasts.

Imagine, les états forcent Tesla à ouvrir son réseau de Superchargeurs à toutes les autres marques. Non je rigole. Mais imagine quand même.

Puisque nous sommes en voiture, Porsche va proposer dans ses voitures “Soundtrack My Life”, un système audio adaptatif à base d’algorithmes qui va produire ses propres sons ou playlists en fonction du lieu, de la vitesse et même de l’humeur du conducteur.

On s’en fout, notre champion national s’est offert un petit chat en visio avec Tim Cook. Jusqu’où s’arrêtera-t-il ?


À la petite semaine

Quand L’Oréal se prend pour Netflix

La grosse tendance pour les marques qui consiste à produire du contenu original pour fidéliser et développer leurs communautés (on ne dit plus clientèle) passe à la vitesse supérieure pour celles qui disposent des plus gros moyens. Après Pepsi ou Nike, c’est au tour de la vénérable maison L’Oréal de lancer carrément une série en 7 épisodes de 45 minutes ciblant principalement les coiffeurs et les stylistes. La série sera diffusée sur YouTube dans un premier temps, mais la marque de cosmétiques ne cache pas son ambition de trouver un accord de distribution avec Netflix. On ignore en revanche si Netflix va se lancer dans les produits de beauté.

Continuer la lecture :  The Loudest Voice

Amazon [system error]

Ce n’est pas le premier ouvrage – et certainement pas le dernier – à critiquer Amazon et son énigmatique patron, puisque le Amazon-bashing est certainement l’une des disciplines les plus pratiquées dans le journalisme actuel. Disons que, les choses évoluant tellement vite, celui-ci apporte un éclairage différent (quoique…) sur les pratiques du géant américain, pour notamment échapper autant que possible au moindre impôt.

Poste of Warcraft

Le sachiez-tu ? Les jeux de rôle massivement multijoueurs ne sont pas nés avec internet, ni même avec l’informatique. Non, ils existaient déjà avant, et les parties se faisaient… par courrier postal ! Autant dire qu’il fallait être sacrément patient pour entamer et rester dans une partie puisque chaque coup pouvait mettre plusieurs jours, voire semaines à être validé par un modérateur neutre qui faisait office d’intermédiaire entre les joueurs. Le JPC (jeu par correspondance) est finalement au jeu en ligne ce que les Trois Suisses étaient à Amazon : des pionniers de papier.

Sans commentaires

Les Community Managers en charge des réseaux sociaux de marques, de médias ou d’institutions très exposées n’ont pas la tâche facile. Entre insultes, menaces, trolls et – c’est plus récent – thèses complotistes, il y a largement de quoi perdre son sang-froid et envoyer paître tout ce petit monde glauque des commentateurs qui ont un avis sur tout. Petite virée dans l’enfer du décor, où les boomers ne sont pas les moins virulents.

La productivité contre-productive ?

Tu es déjà sûrement tombé sur l’un de ces gourous qui sévissent principalement sur Linkedin, et qui te promettent de changer ta vie à base de trucs censés améliorer ta productivité. Des conseils qui vont parfois jusqu’à te conseiller quoi manger pour gagner du temps et booster tes capacités cérébrales. Faut-il les suivre, ou appliquer ses propres recettes ?

Wikipedia, lutte des classes 2.0

Tenter d’influencer l’opinion sur une personnalité ou une entreprise en modifiant en loucedé sa fiche Wikipedia n’est pas une pratique très nouvelle, et elle est généralement vouée à l’échec. Peu importe, il semblerait que depuis quelques mois la guerre de l’intox sur la première encyclopédie des internets ait franchi un nouveau cap, notamment autour des enjeux politiques et à l’approche de diverses échéances électorales. Article payant mais tu peux le lire intégralement gratuitement selon la méthode (légale) habituelle.

Continuer la lecture :  Je sais rien mais je dirai tout

Instagram dans le mur

“Zuckerberg était un petit con quand il notait les étudiantes. Être très riche ne change rien, il sera toujours un petit con !” Ça c’est fait. Et celui qui se lâche ainsi publiquement n’est pas n’importe qui puisqu’il s’agit de ce bon vieux Roger Waters, fondateur et coleader de Pink Floyd. Quand on connaît le garçon, on sait qu’il n’a jamais vraiment eu sa langue dans sa poche, notamment sur les sujets de société, et c’est la raison pour laquelle le service com d’Instagram n’aurait jamais dû faire cette erreur tragique de lui demander l’autorisation d’utiliser Another Brick In The Wall pour une publicité, surtout quand on connaît l’esprit de la chanson.

Curriculum Visio

Savoir gérer, animer ou même seulement participer à une réunion en visio va-t-il devenir une nouvelle compétence à ajouter à son CV ? Si la crise sanitaire a quelque peu bousculé les organisations de travail, elle a aussi fait émerger de nouveaux métiers, comme “Zoom Support Specialist”, et elle aura aussi certainement contribué à ce que certains se distinguent par leur maîtrise des outils et des bonnes pratiques de la vidéoconférence. Quelques conseils sont cependant toujours bons à prendre.


La bonne adresse

Découverte à l’occasion d’une captivante keynote de son boss Etienne Mineur lors du BlendWebMix qui s’est tenu à Lyon cette semaine, Volumique est une maison d’édition d’un genre un peu particulier puisque ses créatifs et développeurs explorent les moyens de faire interagir réel et virtuel. Bon, dit comme ça il se peut que cela ne te fasse pas grimper aux rideaux, mais les différentes démos et présentations auxquelles nous avons eu droit m’ont littéralement bluffé, comme ces jeux à base de pliages dont les figurines font réagir l’écran capacitif de l’iPad, ce bouquin dont les pages se tournent toutes seules ou encore le Paper Alarm Clock, un réveil… en papier. La production est pléthorique et d’une incroyable créativité, tirant le meilleur parti d’un mix entre les possibilités de la technologie digitale et une bonne paire de ciseaux. Un rêve de dimanche pluvieux en famille.

L’écran publicitaire de trop
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire