Youpi plus que 4 jours et on sera libres ! Libres de quoi au fait ? Pas grand chose de plus, mais la liberté est surtout l’idée que l’on s’en fait, même si on ne l’utilise pas, non ?

Poste de radio

Sinon je m’intéresse de plus en plus à Substack, le service dédié aux newsletters qui monte. J’avais déjà testé à son lancement il y a 2 ans, sans suite, je trouvais que ce n’était pas mûr et absolument pas adapté au monde non-anglophone. Mais ça évolue. J’ai déjà publié un précédent numéro de Citronium dessus, et je vais faire de même avec celui-ci. Peut-être que Citronium basculera un jour sur cette plateforme qui me libérera de toute la gestion pratique et technique de la newsletter, notamment la délivrabilité des emails, un casse-tête permanent. Ah et sinon n’oublie pas de nous retrouver sur notre groupe Facebook Club Citronium.

LE DEBRIEF

L’édito de la semaine de Citronium par Eric Dupin

Dans sa traque (supposée ou réelle) des fake news, il semblerait que Facebook ait récemment compris une subtilité que nous sommes quelques-uns à pointer depuis des mois : une information peut être vraie à un moment donné lors de sa publication, et devenir fausse – malgré elle et son producteur – quelques semaines ou mois plus tard.

Malheureusement, par la magie des algorithmes et l’inattention de certains internautes, il arrive fréquemment qu’une actu datant de plusieurs mois, voire plusieurs années, remonte en surface et vienne de nouveau polluer nos timelines, au risque de piéger le plus grand nombre.

Un exemple récent ? Cette info du Parisien « Coronavirus : les Italiens repartent pour trois semaines de confinement » qui ressurgissait il y a encore quelques jours, joyeusement partagée sans vérification par tous des gens qui semblent avoir fait de la propagation de la peur leur deuxième nature. Problème : l’article date du 11 avril.Dans la grande foire anxiogène que sont devenus les réseaux sociaux depuis la pandémie, Facebook réagit enfin et est en train de déployer un système d’alerte basé sur la date d’une info. Si celle-ci est jugée trop vieille (reste à savoir le seuil et si l’alerte tient compte uniquement de la date ou si elle est gérée plus finement) et que vous vous apprêtez à la partager, une pop-up vous préviendra. Libre à vous ensuite de la publier quand même, mais il est fort à parier que cela stoppera la plupart des velléités de propagation.
La lutte contre les fake news est un combat sans fin, un combat qui sera certainement de plus en plus subtil.

Continuer la lecture :  Braquage à la française

CINQ SUR CINQ 🔥

Si tu ne dois retenir que l’essentiel de cette semaine, c’est ici

Chauffeur, un métier en péril ? Après Uber c’est Amazon qui s’intéresse à la voiture autonome. L’objectif ? Faire des économies sur les livraisons. Et c’est parti pour des années de polémiques et d’études contradictoires sur la 5G, et pour s’échauffer, rien de tel que de commencer par un petit procès. D’ailleurs, voici déjà l’antidote. TikTok, dernier défouloir de la bêtise humaine ? Des parkings pour trottinettes en free-floating ? Peut-être utile, mais cela remettra en cause l’essence même de ce mode de déplacement, lui enlevant quasiment toute sa raison d’être. Zoom et Facebook ou l’histoire du loup dans la bergerie, version post-Covid. On s’en fout, on va pouvoir programmer ce que l’on disait jusque-là spontanément.

SNAPSHOTS

Les petites histoires des internets, de la science et du futur repérées juste pour toi

  1. Bloqué sur Twitter pour cause de patronyme… porno
    Alex Hern | The Guardian
    Dominic Cummings, le controversé conseiller de Boris Johnson, a fait les frais des filtres un peu trop vertueux de Twitter. Alors que son nom défrayait la chronique suite à son non-respect du confinement, le hashtag #cummings était bloqué sur Twitter. Pourquoi ? Je vous laisse chercher (sur Pornhub par exemple).

  2. Rallonger les mooooots pour leur donner plus de poids
    Matt Simon | Wired
    Il existe une autre façon de crier (ou de s’exprimer avec une certaine ardeur) sur les internets : rallonger les mots en répétant de nombreuses fois l’une de leurs lettres. Une vraaaaaiiiiie tendance, parait-il. Et comme toutes les tendances, elle a droit à son analyse quasi-scientifique dans Wired.

  3. Les vaches plus fortes que Google
    Julie Bort | Business Insider
    On ne se méfie jamais assez des vaches, surtout quand un simple troupeau peut mettre en péril les infrastructures de l’une des boîtes les plus puissamment sécurisées de la planète.

  4. Après le lèche-vitrine, le lèche-capteur
    Andrew Liszewski | Gizmodo
    Au secours, des chercheurs japonais ont inventé un capteur pour la langue qui reproduit différents goûts. C’est simple, il suffit de le lécher. Bon appétit les amis.

  5. Quand une pandémie crée de nouveaux métiers
    Jeff Green and Steve Matthews | Forbes
    La pandémie de Covid-19 a fait perdre leur emploi à des millions de personnes, mais elle crée aussi de nouveaux métiers inattendus – dont certains sont plutôt encore des jobs que de vraies activités pérennes. Parmi eux, les traceurs de contacts, ou encore les organisateurs d’espaces professionnels post-covid.

Continuer la lecture :  The Loudest Voice

2. PRATIQUE

LE PETIT TRUC QUI VA BIEN

Transférer vos photos Facebook sur Google Photos

Depuis toutes ces années sur Facebook, vous avez peut-être publié et partagé sans vous en rendre compte des tonnes de photos, et pas seulement de votre chat ou de cette assiette de nouilles au beurre (froides) que vous réussissez si bien. Et vous avez peut-être envie de tout récupérer pour les stocker dans un seul lieu.

Facebook, qui sait parfois être gentil, a pensé à vous. Avec son outil Photo Transfer Tool, la tâche peut être réalisée en quelques clics et c’est tout simplement génial, d’autant que cela ne concerne pas seulement les photos, mais aussi les vidéos.

Pas besoin de tuto, je vous laisse regarder sur la page dédiée de l’outil, c’est simple et rapide. Et si cela peut vous rassurer, l’outil est basé sur le code développé par le projet de transfert de données open-source, fondé en 2018 par Facebook, Microsoft, Google et Twitter (Apple l’a rejoint en 2019). L’objectif du projet est d’aider les géants technologiques à développer des outils permettant de transférer facilement les données des utilisateurs entre les applications et les services.

L’APPLICATION

OK Video

Comment tu n’as pas de compte sur TikTok ? En tout cas voici une app amusante et simple à prendre en main qui permet de shooter rapidement des petites selfie-videos (ou vidéos tout court) pour les propulser en mode stories sur tes réseaux sociaux préférés. Il suffit de laisser ton doigt appuyé sur le bouton, et il est même possible de capter plusieurs scènes à la suite, qui se colleront les unes aux autres automatiquement sans avoir à faire de montage.

>

OBJET DU DÉSIR

Pod Smart Mattress

Un matelas « intelligent » et bourré de technologie qui promet de drastiquement améliorer le sommeil. Au programme un système de chauffage-rafraichissement séparé pour chacun.e des dormeurs, un système d’analyse du sommeil intégré et même un monitoring de la respiration et du rythme cardiaque. Entre autres. De quoi se prendre une envie de passer ses journées au lit. Mais au prix fort : comptez pas moins de 3 000 euros. Sans les options.

>


3. LE FIL A COUPER LE BUZZ

Continuer la lecture :  Comment les plateformes trahissent les créateurs

#LIRE / #VOIR

Un article, un insta, un site, un bouquin, une vidéo, un docu qui fera du bien à tes neurones

The One Thing

Un bouquin qui est devenu une sorte de référence pour tous ceux qui ne supportent plus de zapper entre mille tâches, de se faire happer par la sérendipité des réseaux sociaux. Une méthode pour se concentrer sur l’essentiel dans son travail afin d’atteindre les objectifs. Des règles qui peuvent d’ailleurs s’appliquer à tous les domaines de la vie, et pas seulement dans le cadre professionnel.

>

#PODCAST / #SKILL / #ACTION

Un podcast, une Skill Amazon Alexa ou une Action Google Assistant qui murmure à tes oreilles

Conf Call

Un podcast bien déjanté qui met en scène Baptiste, Flora et Nico, trois serial entrepreneurs prêts à tout pour devenir multimillionnaires. Selon eux, la règle d’or dans un brainstorming, c’est qu’il n’y a jamais de mauvaise idée, même la pire. Peut-être pas si éloigné de la réalité finalement… (réservé aux abonnés Deezer mais il y a une formule gratuite)

>


4. TABLEAU DE BORD

AGENDA

Sors de Reste chez toi et rencontre de vraies gens

Le calendrier du Content Manager

Il ne s’agit pas d’un évènement mais d’un calendrier génial proposé par Semrush qui liste tous les évènements marquants de l’année en attribuant à chacun une proposition de sujet d’article à rédiger pour améliorer son SEO. Comme un calendrier éditorial dans lequel ceux qui produisent du contenu peuvent piocher pour s’inspirer. Exemple : si tu cliques sur 1er juin, jour de Pentecôte, tu obtiens la suggestion « Connaissez-vous bien les religions ? Publiez un quiz « toutes les fêtes religieuses ». Brillant.
Quand : tout le temps
: ici

À LA LOUPE

Parce qu’il faut que tu saches

Les drôles de playlists du déconfinement par Spotify

Puisque la distanciation physique semble vouloir perdurer après le déconfinement, quelques habitudes nouvelles se sont installées. C’est en tout cas ce que constate Spotify, qui dévoile l’influence de ces nouvelles règles de vie sur le contenu écouté sur la plateforme, entre playlists pour télétravailler, faire le ménage, de la pâtisserie ou se croire en été.

> Lire l’étude sur Matriochka

Et c’est tout pour cette semaine (mais c’est déjà pas mal non ?)

A vendredi prochain, en libertéééé !

Old news is the new fake news
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire