Twitter déploie son vaccin contre les fake news… sur les vaccins

vaccin Twitter fake news

Twitter, toujours droit dans ses bottes de Chevalier blanc des internets et du politiquement correct, vient d’annoncer qu’il va renforcer sa politique d’identification des fausses informations au sujet des vaccins.

Le dispositif sera gradué, allant de l’affichage d’un label de mise en garde et d’information sur les tweets douteux, jusqu’à la suppression pure et simple des messages qui racontent ouvertement de la merde.

C’est probablement une démarche louable et nécessaire quand on voit les énormités qui circulent sur les réseaux sociaux, du genre qui te font définitivement perdre toute foi en l’humanité, mais j’ai toujours une tendance naturelle à me méfier de ce genre d’initiative.

Quand on voit comment les réseaux sociaux gèrent leur modération à la truelle, on peut s’inquiéter de la subtilité dont Twitter va faire preuve dans ce domaine, avec des modérateurs en mode Panzer et des algorithmes développés avec les pieds. Rappelons quand même que le même Twitter avait restreint le compte Twitter officiel du vaccin russe Sputnik V, parce-que ce dernier avait posté un tweet humoristique dans lequel ses auteurs mettaient en garde contre les effets secondaires du vaccin, comme “le bonheur, les larmes de joie, l’espoir, la fierté et un certificat de vaccination…”

Bref, quand les réseaux sociaux se drapent de vertu, c’est peut-être pour le meilleur, mais on peut craindre le pire.


Télégrammes

Twitter pourrait t’offrir le droit à l’erreur, mais il faudra réagir vite avant un éventuel désastre. A peine anxiogène la petite jauge nucléaire.

A un moment il va falloir sérieusement se poser la question de la création d’un délit de putaclic (ou de mise en danger de la vie d’autrui avec putaclic par destination) avec fortes amendes à la clé. Celui-ci n’est peut-être pas le pire mais il est déjà limite limite.

Vu désormais la réactivité et la puissance financière des GAFA pour copier les nouveaux concepts qui cartonnent, créer une startup et la faire grandir est-il devenu une cause perdue ? Vous avez deux heures.

Eux, ils creusent leur sillon, la vidéoconférence, sans trop se préoccuper des hypes du moment : Microsoft Teams va lancer 3 nouveaux modes de présentation dont un “reporter”, et Zoom étend les sous-titres en direct à toutes les versions, y compris gratuites, de son service.

Le 20 mars si tu n’as rien d’autre à foutre, pense à nettoyer tes données car oulala elles polluent beaucoup. Mais on me souffle dans l’oreillette que pas du tout en fait. Ou si peu.

Cet engin accélère de 0 à 100 en 2 secondes et nécessite de gros talents de pilote. Une F1 ? Une Tesla Model S Plaid ? Pas du tout, c’est le dernier drone FPV de DJI et c’est une pure dinguerie. Le sac à vomi n’est pas fourni en revanche. (*)

Continuer la lecture :  Avec YouTube, tous virtuoses ?

Les référenceurs et pros du SEO en sueur avant le changement d’algo de Google Search, mais on dirait que l’on joue la transparence et la réassurance du côté de Mountain View.

A propos de Google, souviens-toi : si c’est gratuit c’est toi le produit, mais si c’est taxé, c’est toi qui paies. Un concept un peu trop subtil pour un Énarque apparemment.

C’est marrant de voir comment les apps mobile only finissent toutes par s’ouvrir d’une façon ou d’une autre aux OS de bureau.

Décidément, le gaming et le Cloud c’est pas encore ça hein. Shadow se voyait dans le nuage, il est dans la sauce. On leur souhaite une bonne reprise, ils méritent.

Le premier album rock disponible sur la blockchain est signé des excellents Kings of Leon (un des premiers groupes que j’ai playlistés quand l’app Spotify est sortie en 2009 mais tu t’en fous).

A propos de rock, how it started, how it’s going. De la scène avec les plus grosses rock-stars à ton conduit auditif en douceur, Marshall, une marque qui a su sans cesse se réinventer et innover avec style sans jamais renier ses racines. Respect.

Grosse actu électrique cette semaine pour Porsche : un break (pardon, Cross Turismo) et deux vélos. Si tu gagnes au Loto évidemment, ou si tu vends ta startup à Google.

Et Viva Las Podcast!

On s’en fout, on va pouvoir enfin s’équiper d’un canon à larmes pour rafaler celui ou celle qui nous a fait pleurer avec nos propres sécrétions lacrymales. Je trouve qu’on n’en parle pas assez.

(*) Dans les airs il y a un nombre démentiel de règles et de contraintes, mais la vitesse n’est pas limitée, et cet engin peut atteindre 160 km/h. On parie combien que la très zélée et procédurière DGAC va proposer rapidement une nouvelle réglementation limitant la vitesse des drones ?


A la petite semaine

Outils de contre-productivité

Plus nous disposons d’outils pour améliorer notre productivité, moins nous sommes productifs. Sans qu’il soit aussi radical, c’est probablement un constat que nous faisons régulièrement, tant notre attention et notre concentration sont diluées par les différentes plateformes à travers lesquelles nous sommes invités à collaborer. Une réflexion intéressante à compléter par la lecture de l’article de Wired auquel elle fait référence (lien en bas du post Linkedin)

Les aléas du direct

Si tu fais du streaming ou du live sur une plateforme tu as peut-être déjà été confronté à cette drôle d’angoisse de ne pas avoir de spectateurs. C’est qui se produit pour 95% des streams diffusés sur Twitch, qui reçoivent moins de 5 followers. Du coup la grosse masse de streamers présents sur la plateforme font des vidéos en direct pour leurs proches. On est loin de la promesse d’engagement et de gloire martelée jusqu’à satiété par ces plateformes, qui ne reproduisent finalement qu’un vieux schéma : beaucoup de candidats, très peu d’élus, qui deviennent stars et raflent toute l’audience.

Continuer la lecture :  Bienvenue dans la nouvelle bureaucratie

Reportages à poils

Il ne faut jamais sous-estimer la curiosité naturelle de la faune sauvage. Ni son sens inné de l’accueil. Témoin cette géniale collection de photos prises sur le vif pendant des reportages animaliers, où tous types de bestioles, de la plus petite à la plus imposante, s’invitent malicieusement sur la scène de différents shootings, provoquant des situations aussi cocasses que craquantes (même si l’on ne connait pas la suite de celle avec les quatre clampins et l’ours). L’animal est l’avenir de l’homme.

Perseverance manque de puissance

Tu pensais que le 4X4 que la NASA a envoyé sur Mars était un monstre de technologie animé par des ordinateurs ultra-puissants venus directement du futur ? Technologique, certes, Perseverance l’est, mais puissant, pas vraiment. Les ordinateurs embarqués dans la mission martienne sont en effet 25 fois moins performants que celui sur lequel tu lis ceci (même si c’est sur ton smartphone). Une histoire de radiations.

Comment combattre (et terrasser) un chien de métal

Le fameux et parfois effrayant quadrupède-robot de Boston Dynamics est désormais disponible à la vente (si tu as 62.000 euros), et certaines unités de police US en ont adopté un exemplaire, histoire de rassurer les citoyens, hum… L’animal, euh pardon, l’engin, n’a pas vocation à blesser ni à tuer, mais comme un homme averti en vaut deux, mieux vaut l’apprivoiser, et surtout, savoir comment le neutraliser au cas où ça tournerait mal. Pour cela, rien de tel que lire le fucking manuel, qui indique notamment que la meilleure façon de le terrasser est d’enlever sa batterie, évidemment. Sauf que celle-ci se trouve dans le ventre de la bête. Bon courage (ceux qui ont déjà essayé de chatouiller leur chat sur ce point stratégique savent certainement de quoi je parle).

L’information est-elle un besoin ?

Approche intéressante dans cette série proposée par HyperNews, qui envisage l’usage des médias sous l’angle de cinq besoins. Avec pour chaque rubrique un développement fouillé sur la façon dont les médias répondent à ces besoins, et les points sur lesquels ils pourraient s’améliorer. L’idée d’avoir un “newsbriefing” fournissant l’essentiel de l’actu à un moment donné est par exemple sous-exploitée dans les médias digitaux, alors que c’est une pratique courante dans les médias audiovisuels.

Continuer la lecture :  La vie du rail

Mouvements sociaux

Pour les e-commerçants qui se posent encore quelques questions sur leur stratégie social média, voici une petite bible ultra-détaillée et pourtant très facile et agréable à lire, sur les meilleurs créneaux de publication et les types de contenus par réseau. Tous les chiffres-clés y figurent (2019 mais cela a probablement peu changé depuis), et des infographies sous forme de cartes particulièrement bien conçues permettent de visualiser le sujet en un coup d’œil. Gros travail de vulgarisation, bravo aux auteurs chez E-commerce Nation.

Webex met de l’humain dans la visio

C’est la guerre chez les plateformes de visio. Alors que Zoom annonce l’arrivée du sous-titrage en direct pour tous les utilisateurs, c’est le pionnier Webex qui reprend une longueur d’avance avec la nouvelle version de son service, qui cumule des nouveautés assez bluffantes. Première d’entre elles, la traduction en temps réel, avec l’inclusion d’une série de nouvelles langues, dont le français. Mais l’application propose aussi d’autres fonctionnalités comme la reconnaissance gestuelle (tu applaudis, elle affiche des claps sur l’écran de tes correspondants), la prise de note automatique pour te faire un récap en fin de session, la mise en avant des passages les plus importants, et l’affichage en vignette détourée de ton visage superposé quand tu présentes des slides. Le tout géré par l’IA, évidemment.


La bonne adresse

Si les deepfakes te font faire des cauchemars ou te donnent de l’urticaire, ne lis pas ce qui suit. Le service de généalogie MyHeritage vient de publier une fonctionnalité disponible directement dans les navigateurs (desktop et mobiles) et dans son application, qui permet de donner vie à des portraits photo. Si tu as dans tes archives de vieux clichés de tes ancêtres, et que tu veux voir à quoi ils ressemblaient en vrai (comprendre : si la vidéo avait existé à leur époque), il suffit de téléverser un portrait sur le site, et en quelques secondes il va s’animer comme un selfie vidéo. Ce n’est pas parfait mais c’est assez troublant. Tu peux aussi essayer avec des photos de personnes célèbres, et même des portraits de… statues. Attention quand même, le service est très friand de données personnelles, si ça te gêne, enregistre-toi anonymement en brouillant tes coordonnées, et si possible avec un email poubelle que tu réserves à ce genre de délire.

Le vaccin de Twitter
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire