J’aime quand mes anciens étudiants décrochent des emplois en journalisme. Rien de tel que la validation externe d’un emploi à temps plein pour prouver la valeur d’un diplôme en journalisme. Du moins, c’est ce que je pensais. L’été dernier, une

J’aime quand mes anciens étudiants décrochent des emplois en journalisme.

Rien de tel que la validation externe d’un emploi à temps plein pour prouver la valeur d’un diplôme en journalisme.

Du moins, c’est ce que je pensais.

L’été dernier, une amie m’a dit qu’une ancienne étudiante avait refusé un poste d’éditrice de niveau débutant pour son magazine. J’ai foncé à travers le…

> Lire la suite…

Source : www.poynter.org

Ces diplômés en journalisme ont choisi le travail indépendant plutôt que le travail à temps plein. Voici pourquoi. – Poynter