Le Débrief du 15 mars 2019

L’horrible attaque de Christchurch en Nouvelle-Zélande a été diffusée en direct par le terroriste sur Facebook Live.

Depuis, des milliers de petits malins sans un soupçon de scrupules ont sauté sur l’occasion pour poster des vidéos bidon sur YouTube (et sûrement ailleurs) avec des titres salement racoleurs, et un seul objectif : faire du clic sur le dos des victimes, mais sans se mouiller.

Pourquoi sans se mouiller ? Parce-qu’ils ne diffusent pas les images, mais des montages vite faits mélangeant en vrac captures d’écrans d’articles sur le sujet, extraits vidéo de chaines de TV ou portraits du tueur.

Je me demande finalement ce qui est pire, entre ceux qui arrivent à passer entre les mailles du filet pour diffuser la vidéo du massacre qu’un zélé internaute aura eu la présence d’esprit de capter, et ceux qui se drapent dans une sorte de fausse vertu pour profiter du crime en balançant leur daube sur YouTube dans l’espoir de faire des vues.

#Christchurch, trending topic
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire