Le Débrief du 7 décembre 2018.

J’utilise beaucoup Facebook. Trop, probablement.

Il faut dire que j’ai au fil du temps paramétré mon fil d’actu pour qu’il fasse apparaitre ce que j’estime m’apporter le plus de valeur en termes de veille d’information. Puis j’ai commencé à m’intéresser aux paramètres plus fins, notamment celui qui permet de savoir combien de temps on passe sur le site. Définitivement  : trop. J’ai donc réglé une alerte qui sonne quand j’ai atteint une heure sur Facebook dans la journée. Je ne vous étonnerai pas en vous disant que cela sonne tous les jours, mais la bonne nouvelle c’est que j’y passe effectivement de moins en moins de temps, grâce à cette fonctionnalité (mise en place par Facebook).

L’étape suivante est arrivée sans effort ni mérite particulier de ma part : depuis le mouvement des Gilets Jaunes, Facebook a révélé un autre visage, et il n’est pas très beau. Les news sensationnalistes succèdent aux fake news grosses comme ça que les gens relaient pourtant sans rien vérifier, et aux prises de position à l’emporte-pièce.

Bref Facebook est devenu une sorte de shit storm 24/7 totalement insupportable – probablement représentatif de la bêtise des foules – que je fréquente de moins en moins, au grand bénéfice de ma productivité. Et peut-être aussi de ma santé mentale. Je continue cependant à faire le tri : exit Huffington Post, Brut, Nordpresse, Osons causer…

Ça va déjà beaucoup mieux !

Je t’ai aimé, je ne te supporte plus
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire