Le Débrief du 24 Mai 2019

L’Amérique innove, la Chine copie et l’Europe règlemente, dit-on.

Comme toutes les maximes, celle-ci est certainement un peu réductrice sinon caricaturale, mais les automobilistes vont peut-être commencer à comprendre que sa dernière partie n’est pas totalement fausse. Et parmi cette population, plus précisément pour le moment (mais cela risque de concerner tout le monde à terme), les possesseurs européens de Tesla.

Une communauté grandissante qui est en émoi depuis quelques jours, avec le déploiement en cours de la dernière mise à jour de l’Autopilot qui équipe en option les voitures de la marque californienne. Car cette mise à jour apporte un bridage qui fait régresser cette fonctionnalité par rapport à sa version précédente, un comble !

Pourquoi ? Parce-que les législateurs de l’Union Européenne sont passés par là, qu’ils ont décidé qu’ils étaient plus intelligents que leurs homologues américains, et que les voitures autonomes ne devaient pas être capables de prendre des virages en-dessous d’un certain rayon sans intervention humaine. Résultat, si vous prenez une courbe un peu serrée avec la dernière version de l’Autopilot Tesla activée, celui-ci se coupera automatiquement… en plein milieu du virage. Du pur génie, non ?

Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, le pilotage automatique continue à progresser à pas de géants avec une version bien plus évoluée que la version européenne, créant un fossé grandissant entre les USA et l’Europe en matière de voiture autonome. A tel point que certains propriétaires de Tesla prétendent vouloir réclamer à l’UE le remboursement de l’option qu’ils ont payée près de 6000 euros et qui devient de moins en moins utilisable au fil des mises à jour.

Ne riez pas, le sujet est sérieux car s’il ne concerne essentiellement que quelques « privilégiés » en Tesla pour le moment, il concernera tous les automobilistes d’ici peu de temps. On parle d’innovation et de sécurité, là. Et malheureusement, à deux jours des élections, je crois que l’Europe n’a jamais autant mérité son petit surnom de Vieux Continent…

L’Europe au volant, la mort au tournant
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire